Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 avril 2012

Rencontre-débat avec

Catherine Herszberg

 Catherine Herszberg.jpg

 

Mais pourquoi sont-ils pauvres ?

Voyage dans la France en crise

(Éditions du Seuil, 2012)

 

*

 

jeudi 5 avril 2012 à 18 h 30

 

*

 

     Il y a quelques années, l’auteur américain William Vollman avait parcouru le monde entier pour demander aux pauvres : « Pourquoi êtes-vous pauvres ? » Pendant de longs mois, la journaliste Catherine Herszberg a rencontré des Français de toutes les origines sociales et leur a demandé pourquoi les pauvres sont pauvres. En effet, tandis que la fraction la plus riche de la population ne cesse de s’enrichir, la pauvreté n’apparaît plus comme un phénomène qui relèverait d’une responsabilité collective.

     Ainsi, au cours de ce « voyage dans la France en crise », qui fait alterner paroles brutes et analyses de l’auteur, la journaliste a retrouvé la rhétorique anti-assistanat à de multiples reprises dans la bouche de ses interlocuteurs. Cette enquête démontre bien comment le phénomène de la pauvreté s’est détaché du politique et de notions comme la justice ou l’égalité, pour releverherszberg pourquoi.gif au mieux d’un discours compassionnel, voire caritatif.

     Un livre qui pousse chacun d’entre nous à se demander ce qu’une collectivité d’hommes a envie de vivre ensemble. Un livre sans langue de bois, qui souligne plus que jamais l’urgence d’un autre modèle à inventer.

 

*

Catherine Herszberg est journaliste indépendante. Depuis 1994, elle collabore avec Arte. Elle a écrit, en collaboration avec des chercheurs, deux ouvrages sur la santé et les questions sanitaires (aux Éditions Textuel), une biographie de Mermoz (le Cherche Midi, 2001), ainsi qu’un livre sur la santé mentale dans les prisons : Fresnes, histoires de fous (Seuil, 2006), qui a reçu le « prix de la Ligue des droits de l’Homme ».

vendredi, 20 janvier 2012

Le roman de notre bonne époque

1954548.jpgMatthieu Jung

jeudi 2 février 2012

à 18 h 30

viendra nous parler de son dernier roman,

Vous êtes nés à la bonne époque

(éditions Stock, collection Bleue).

 

 

Aujourd’hui disponible en poche, le précédent roman de Matthieu Jung, Principe de précaution, illustrait, à travers le récit d’un « trader » quelque peu paranoïaque, l’emprise croissante qu’exerce sur les individus la société de consommation et d’information. Les conversations d’une multitude de personnages donnaient à ce livre la bigarrure de la vie ; et les écarts qui se créaient entre le contenu de ces propos et le récit du narrateur permettaient à une ironie parfois féroce de se déployer.

 

 

    Dans son troisième roman, Vous êtes nés à la bonne époque, les dialogues sont de la même veine. Restituant l’oral le plus spontané, ils témoignent d’une observation très fine des langages parlés aujourd’hui. Ces dialogues réjouiront les amateurs de personnages truculents. Mais l’ironie du romancier se fait plus feutrée, et les personnages se rapprochent de clip_image001 (1).jpgnous, notamment l’héroïne du roman, Nathalie Dumont, une ophtalmologue parisienne qui veut absolument concevoir un enfant avant que son âge lui en ait fait perdre tout espoir…

 

 

    Il y avait longtemps que le procédé du roman à la première personne n’avait plus été employé de manière aussi judicieuse. Dans Vous êtes nés à la bonne époque, ce procédé rend possible un dénouement particulièrement inattendu, qui sidère le lecteur – et suscite en lui la terreur et la pitié.

 

 

    Matthieu Jung est originaire de Nancy.

 


 

samedi, 10 décembre 2011

Un album magique plébiscité au salon de Montreuil !

 

FRÉDÉRIQUE BERTRAND et MICHAËL LEBLOND

 

 

fred.jpg

                       Michaël et Frédérique en dédicaces sur le stand du Rouergue à Montreuil

 

 

rencontre et dédicaces

 

 

 

mercredi 21 décembre à partir de 16 h

 

 

Unknown.jpeg

 

Un album étonnant dont l'animation est fondée sur le principe ancien et stupéfiant de l'ombro-cinéma. Pour en savoir plus, allez sur  le lien ci-dessous et courez à l'Autre Rive le 21 décembre : 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=5SWVRBFQ3RM

 

jeudi, 01 décembre 2011

Un beau livre cadeau : Trois petits cadeaux

rencontre, dédicaces

 

 

Sandra POIROT-CHERIF

 

 

 

0POIROTS_tailleNormale.jpg

 

 

mercredi 7 décembre 2011 à partir de 15h

 

pour la parution de l’album dont elle est auteure et illustratrice :

 

Trois petits cadeaux

éditions Rue du Monde 

 

trois-petits-cadeaux.jpg

 

Dans le train qui la ramène à la maison, une maman écrit une longue lettre à sa fille : un album d’une grande délicatesse et d’une belle précision où Sandra Poirot-Cherif  allie l'intimisme d'un texte épistolaire à la vivacité de son trait. Le noir et blanc toujours présent dit l’intime et la gaieté des couleurs nous  ramène peu à peu vers le présent.

 

 

 

vendredi, 25 novembre 2011

Habiter le monde

 

 

 

BENOÎT GOETZ

 

 

 

 

Théorie des maisons : l’habitation, la surprise

 

éditions Verdier

 

mercredi 30 novembre 2011

à 18 h 30

 

« Enseignant souvent la philosophie dans les écoles d’architecture, j’en suis venu à élaborer une méthode, ou, plus modestement, un procédé : lire avec les étudiants des textes philosophiques qui ne parlent pas directement d’architecture. Le présent essai pourrait se présenter comme le premier tome d’un Aperçu de philosophie contemporaine à destination des étudiants des écoles d’architecture. »

 

 

benoit.jpg

 

 

    Chaque grande philosophie est une manière de configurer le monde et, par conséquent, de l’habiter.

     L’ouvrage vise à mettre au jour – chez les penseurs modernes et contemporains, parmi lesquels Benjamin, Deleuze, Derrida, Heidegger et Lévinas, – une architecture qui, très souvent, ne se manifeste pas explicitement.

     Benoît Goetz se propose de nommer cette architecture cachée : « une maison », la maison des philosophes.