Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Soirée Mandelstam | Page d'accueil | Soirée Dutilleux »

vendredi, 27 avril 2018

Soirée Perros

avec

Thierry Gillybœuf

samedi 5 mai 2018

à 18 h 30

pour le livre
que tous les amateurs de Georges Perros attendaient…

 

quartoperros.jpgCe volume de la collection Quarto contient toute l’œuvre de Georges Perros (Papiers collés, Poèmes bleus, Une vie ordinaire, Papiers collés II, Échancrures, L’Ardoise magique et Papiers collés III), à laquelle s’ajoutent de nombreux textes inédits et la plupart des dessins de l’auteur. Édition établie et présentée par Thierry Gillybœuf. (1600 pages.)
 
Attiré par la scène et l’envers du décor, Perros eut comme première vocation le théâtre – une déception. Restent la force des mots, le phrasé. Glissement de l’oral à l’écrit. Sans revenus fixes, il assuma son dénuement volontaire, acharné à noircir ses petits carnets, ses agendas, seulement riche d’une moto.
[…] Gérard Philipe le recommande à Jean Vilar. Son métier ? Lecteur pour le T.N.P. Vilar s’est-il amusé autant que nous à lire ses comptes rendus ? Ils tiennent en peu de mots : l’intrigue, la meilleure réplique, son jugement. Pas de bavardage, ni de laconisme, c’est impitoyablement drôle – l’élégance de l’humour assassin.
Georges Poulot (1923-1978) devient Georges Perros, l’homme inclassable de la littérature, le lecteur insatiable, le critique avisé, le touche-à-tout. Sa rencontre avec Jean Grenier amorce un tournant. Il consent à lui montrer quelques textes. Grenier les aime, s’empresse de les donner à lire à Paulhan, la N.R.F. les publie. Le ton est donné, la pensée entière, vive, l’écriture acérée et précise.
[…] Et lorsque le verbe le fuit, il dessine, peint, pour retrouver la seule écriture qui vaille : celle du quotidien, ces instants sans importance, l’anecdotique, où se niche l’essentielle vérité.
(Présentation de l’éditeur.)
 
Thierry Gillybœuf se consacre depuis longtemps, comme préfacier et comme essayiste, à l’œuvre de Perros. Parallèlement, il traduit : Italo Svevo, Khalil Gibran, Melville, Kipling, Cummings… et surtout Henry David Thoreau, dont il s’emploie à offrir au public français l’œuvre complète. En 2012, Thierry Gillybœuf a publié une biographie : Henry David Thoreau, le célibataire de la nature (aux éditions Fayard).

Écrire un commentaire