Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Poésie in situ : quatrième semaine | Page d'accueil | Réouverture »

mardi, 05 mai 2020

Poésie in situ : cinquième semaine

Rendez-vous (ou rituel) quotidien sur le site poema.fr :
cette cinquième semaine vous donne l’occasion de lire
la poésie de Rémi Checchetto.
 

Rémi Checchetto Rémi_Checchetto-photo©Michel_Durigneux.pngécrit dans le champ de la poésie. Il est fréquemment invité à lire ses textes, parfois avec des musiciens tels que Titi Robin. Dans le cadre des nombreuses résidences auxquelles il est invité à participer, il rencontre des publics variés. Il écrit aussi pour le théâtre, et ses pièces sont régulièrement jouées. Metteurs en scène, artistes de rue, plasticiens, marionnettistes et musiciens s'emparent de ses mots. Il est lié à plusieurs maisons d'édition, avec lesquelles il a publié une trentaine de livres dont : Laissez-moi seul (Lanskine), Nous ne sommes pas des héros (L'Attente), Sépia (La Dragonne), Littéraville (Script), Allez allez allez (Parc régional de la Narbonnaise), Larsen (Tarabuste) et Le gué (Dernier Télégramme).

Dans le cadre de POEMA 2020, Rémi Checchetto devait intervenir lors de l'événement De fins fils, à l'espace culturel Anes Art'gonne, le 30 avril à Èvres.

En ces temps de confinement, “Poésie in situ” se poursuit.
En collaboration avec les auteurs du festival 2020, POEMA publie quotidiennement sur son site @ un texte, ou parfois
un enregistrement audio ou vidéo,
de cinq auteurs invités cette année au Festival mais dont la venue a été annulée.
Chaque samedi est réservé à un inédit.

Pour recevoir directement les brèves et les actualités de POEMA, vous pouvez envoyer un mail à : infos-resa@poema.fr.

Écrire un commentaire