Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La Nuit du visiteur de Benoit Jacques | Page d'accueil | Mao et moi : Le petit garde rouge de Chen Jiang Hong »

lundi, 12 janvier 2009

Tous ses petits canards de Christian Duda & Julia Friese

toussespetitscanards.jpgUn renard élève un petit canard, lui apprend comment se conduire avec les demoiselles, et, lorsque l’amoureuse de son pupille devient une jeune maman, explique à celle-ci comment couver ses œufs… tandis que gronde obstinément son estomac de renard, de carnivore, de prédateur !

Au fil des années, entourée par ce renard attendri de soins attentifs et d’affection, cette famille canard ne cesse de s’agrandir et emplit de ses générations successives les moindres recoins de la forêt – et les images de Julia Friese.

Ces illustrations mêlent collages, grattages, trames découpées, peinture à gros coups de pinceau, empâtements visibles et transparences, traits noirs de crayon gras volontairement imprécis, traits gris de crayon fin qui cernent à peine les formes. L’illustratrice a laissé visibles les esquisses de construction et les repentirs, et parfois les morceaux de papier collant qui font tenir sur une même double page plusieurs vignettes et les font ressembler à des photos souvenir qui dilatent le temps narratif et ménagent des pauses dans le récit. L’illusion de maladresse que créent cette juxtaposition et cette superposition de techniques est mise au service de la narration : elle renforce la naïveté de la fable et retarde le déclenchement des effets comiques, une illustration volontairement confuse ne prenant son sens qu’après la lecture du texte qui l’accompagne. Julia Friese sait que nous lisons l’image avant d’aborder le texte et qu’ensuite nous revenons sur elle.

Une histoire assez longue, une fable désopilante, à lire aux enfants à partir de cinq ans. Une fable sans moralité ? Qui sait ? Peut-être que tout homme devenu père est un renard qui se renonce…

 

 

Tous ses petits canards de Christian Duda & Julia FrieseTraduit de l’allemand par Violette Kubler, Être, 16,90 euros

Les commentaires sont fermés.