Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le premier qui pleure a perdu de Sherman Alexie | Page d'accueil | Tous ses petits canards de Christian Duda & Julia Friese »

lundi, 12 janvier 2009

La Nuit du visiteur de Benoit Jacques

nuitvisiteur.jpg108 pages fleurant bon l’encre noire, âpre et épaisse ; 108 pages d’un beau papier mat idéal pour accueillir les lino gravures au trait large et les jeux d’écritures les plus fins d’un Benoît Jacques au sommet de sa forme.

Mère grand dure d’oreille ou qui feint de l’être est visitée nocturnement par un loup qui tente de se faire passer, à plus de vingt reprises, pour ce qu’il n’est pas : Désiré, Denis, Lucas… Abel, Roger….La mère grand ne cède à aucune de ses avances masquées et sa mémoire défaillante (ou sa rouerie ?) prolongera encore le supplice de ce loup affamé qu’elle retient à la porte. Laissons le lecteur découvrir la chute délicieuse de cette histoire en randonnée, magnifiquement aboutie. Le Baobab 2008 de l’album est venu récompenser ce livre désopilant et créatif, et c’est rendre enfin hommage au travail ébouriffant de Benoît Jacques artiste et éditeur talentueux et exigeant.

C’est un album à conseiller à tous les amoureux des jeux de mots et de situation, à partir de 8 ou 9 ans, et qu'on peut lire à des enfants plus jeunes, comme on lirait du théâtre ou comme on chanterait une chanson : il y a dans La Nuit du visiteur une gaieté et un rythme qui ne sont pas sans rappeler Tout va très bien madame la marquise, chanson dans laquelle le changement de locuteur et les modifications de la voix du chanteur donnaient tant de charme à son interprétation. Alors chantez maintenant!

Claude

La Nuit du visiteur de Benoit Jacques, Benoît Jacques Books, 17 euros

Les commentaires sont fermés.