Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L’invention de Hugo Cabret de Brian Selznick | Page d'accueil | La Nuit du visiteur de Benoit Jacques »

lundi, 12 janvier 2009

Le premier qui pleure a perdu de Sherman Alexie

Lepremierquipleure.jpgDans cette autobiographie fictive illustrée par ses propres dessins d’adolescent, Sherman Alexie raconte sa vie indienne dans une réserve Spokane. Avec humour et dérision, il en dresse un portrait réaliste et cruel. Frêle et malingre mais intelligent, il a envie de s’en sortir et le seul moyen est d’étudier en dehors de la réserve, puisque l’enseignement à l’intérieur n’est pas à la hauteur. Il doit alors faire face au racisme ordinaire du lycée, et au rejet de ses amis indiens qui considèrent son départ comme une trahison. Dur et fort, ce roman pour grands adolescents nous ouvre les yeux sur une réalité difficilement concevable aujourd’hui.

Blandine


Le premier qui pleure a perdu de Sherman Alexie, Albin Michel jeunesse, Wiz, 13€

Les commentaires sont fermés.