Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une légende de saint Nicolas à décoder | Page d'accueil

samedi, 07 décembre 2019

Rencontre avec deux auteurs du Nouvel Attila

Isabelle Flaten
et
Franck Doyen

vendredi 13 décembre 2019
à 18 h 30

nous présenteront leurs romans respectifs, en dialoguant
avec leur commun éditeur Benoît Virot, fondateur de la
revue Le Nouvel Attila (2004-2007) et des éditions
du même nom (depuis 2013).

Sablonchka.JPGFranck Doyen est l’auteur de plusieurs livres de poésie, dont Mocha (aux éditions de la Lettre volée) pour lequel nous l’avons reçu en 2018. Il est membre du comité de rédaction de la revue REVU et participe à la coordination de POEMA : festival des poésies d’aujourd’hui. Les éditions du Nouvel Attila publient son premier roman, Sablonchka, « version végétale du Désert des Tartares ». Dans ce « roman d’anticipation sans virgules », un homme armé d’un AK-47, qui n’a pas quitté son poste depuis vingt-deux ans, et que hante le souvenir d’une femme ou créature mythique nommée Sablonchka, attend la relève. Il sait qu’elle arrive. Elle arrive aujourd’hui.

Isabelle Flaten alterne depuis son entrée en littérature les romans et les recueils de nouvelles. Après avoir publié plusieurs livres aux éditions du Réalgar, Adelphe.jpgdont Ainsi sont-ils, paru en 2018, elle confie au Nouvel Attila son dernier roman, Adelphe, qui évoque l’émancipation des femmes au sortir de la Première Guerre mondiale. Il vient de recevoir le prix Erckmann-Chatrian.

 

Le Nouvel Attila cultive les genres inclassables et les mauvaises herbes littéraires, en proposant traductions, rééditions de trésors oubliés, et quelques auteurs français choisis, à raison de six à huit livres par an, fruits de la
rencontre et du travail entre un auteur (ou son traducteur),
un dessinateur et un graphiste.

Écrire un commentaire