Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Soirée de grande parole | Page d'accueil | L’Autre Rive accueille »

samedi, 22 novembre 2014

Berréby et Allia

Rencontre avec

Gérard Berréby

fondateur et directeur des éditions Allia

 

vendredi 28 novembre 2014

à 18 h 30

 

pour son livre d’entretiens

avec Raoul Vaneigem

 

rien n'est fini, tout.jpg

(Paru aux éditions Allia, octobre 2014, 25 €.)

 

Ce livre paraît au moment où l’on s’apprête à commémorer les vingt ans du suicide de Guy Debord. Construit comme un dialogue entre Gérard Berréby et Raoul Vaneigem, ce document est précieux car il retrace toute l’histoire de l’Internationale Situationniste, mouvement de pensée dont sont évoquées les origines aussi bien historiques que littéraires – notamment le rapport qu’il entretient avec le surréalisme.

 

Gérard Berréby, qui a monté la maison dédition Allia, spécialisée dans la publication de textes situationnistes et radicaux, a acquis une connaissance très pointue de lhistoire des avant-gardes.

Raoul Vaneigem est évidemment plus connu, à la fois comme une des têtes pensantes de lI.S. et comme lauteur du Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations (Gallimard, 1967), ouvrage qui a marqué toute une génération et un peu au-delà sans doute.

Les deux hommes discutent ensemble de la notion de radicalité, soulignant la nécessité de changer un monde qui décidément ne convient plus à personne, sauf à quelques spéculateurs. Le fil conducteur de cette méditation est le parcours de Vaneigem lui-même. On dévore les chapitres qui racontent la formation du jeune Raoul, tombé très tôt dans Lautréamont, tout comme Debord, quil rencontre en 1961.

On suit le déroulé du quotidien dun cercle férocement fêtard, qui infusait de la pensée comme il engloutissait de lalcool, et où chaque acteur avait son rôle.

Louvrage de Berréby et Vaneigem est, par ailleurs, richement illustré de nombreux textes, tracts et photos dépoque, ce qui accroît encore son intérêt.

Les commentaires sont fermés.