Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2011-12 | Page d'accueil | 2012-04 »

vendredi, 20 janvier 2012

Le roman de notre bonne époque

1954548.jpgMatthieu Jung

jeudi 2 février 2012

à 18 h 30

viendra nous parler de son dernier roman,

Vous êtes nés à la bonne époque

(éditions Stock, collection Bleue).

 

 

Aujourd’hui disponible en poche, le précédent roman de Matthieu Jung, Principe de précaution, illustrait, à travers le récit d’un « trader » quelque peu paranoïaque, l’emprise croissante qu’exerce sur les individus la société de consommation et d’information. Les conversations d’une multitude de personnages donnaient à ce livre la bigarrure de la vie ; et les écarts qui se créaient entre le contenu de ces propos et le récit du narrateur permettaient à une ironie parfois féroce de se déployer.

 

 

    Dans son troisième roman, Vous êtes nés à la bonne époque, les dialogues sont de la même veine. Restituant l’oral le plus spontané, ils témoignent d’une observation très fine des langages parlés aujourd’hui. Ces dialogues réjouiront les amateurs de personnages truculents. Mais l’ironie du romancier se fait plus feutrée, et les personnages se rapprochent de clip_image001 (1).jpgnous, notamment l’héroïne du roman, Nathalie Dumont, une ophtalmologue parisienne qui veut absolument concevoir un enfant avant que son âge lui en ait fait perdre tout espoir…

 

 

    Il y avait longtemps que le procédé du roman à la première personne n’avait plus été employé de manière aussi judicieuse. Dans Vous êtes nés à la bonne époque, ce procédé rend possible un dénouement particulièrement inattendu, qui sidère le lecteur – et suscite en lui la terreur et la pitié.

 

 

    Matthieu Jung est originaire de Nancy.